24/09/2019 : Accident avec un animal

Que faire ?

 

Actuellement la population de gros gibier dans nos régions se porte bien. On parle d’une multiplication par 4 de la population de sangliers en 30 ans. Ceci est certainement une bonne nouvelle pour l’environnement mais cela n’est pas sans conséquences sur la sécurité routière. Le nombre de heurts avec des animaux connait lui aussi une recrudescence. Les dégâts occasionnés par ce type d’accidents varient évidemment énormément selon le type d’animal rencontré. Un faisan de 2 kg prenant son envol trop court ne fera pas les mêmes dégâts qu’un sanglier de 80 kg traversant la chaussée au pas de charge.

Qui pouvez-vous tenir responsable si vous avez un accident avec un animal ? Qui s´occupe de votre indemnisation ?

Si vous disposez d‘une omnium, même la « petite », vous devriez être indemnisé sans trop de problème. La plupart des compagnies d’assurance prévoient en effet la garantie «Heurt d’animaux » dans leur couverture. De façon générale cette garantie couvre des heurts avec du gibier ou un animal sauvage ainsi que les heurts avec des oiseaux.

Il faudra cependant être attentif à rassembler un maximum de preuves afin de constituer un dossier solide et, idéalement, faire venir la police pour constater les faits et les dégâts. Si cela n’est pas possible, il est impératif de lui faire une déclaration dans les 48 heures, cela est d’ailleurs souvent exigé par les compagnies d’assurances.
Prenez également des photos des dégâts, du cadavre éventuel de l’animal, des traces de sang ou autres. Recueillir des témoignages renforcera certainement votre dossier.
Bref, au plus vous aurez d’éléments pour étayer votre version, au plus aisé sera le recours.

Source : EUROMEX

retour à la liste complète